Nuit

Le jardin

Speer et Casalis

Casalis  Vous avez sollicité un recours en grâce vous m'avez dit être opposé à ce genre de recours

Speer  Il me semblait incohérent de prendre d'abord sur moi la responsabilité pour ensuite demander grâce

Casalis  Qu'est-ce qui vous porte à le faire aujourd'hui ?

Speer D'avoir vu le plus jeune de mes fils c'était seulement la deuxième fois que je le voyais il passait dans ses yeux une telle tristesse je ne ressens rien si ce n'est du chagrin et de la torpeur

Casalis  C'est en l'appelant par son nom que l'on parvient à dompter un cauchemar

Speer  Martin Buber

Casalis  Vous l'avez lu ?

Speer  Je m'étonne parfois de la témérité avec laquelle j'ai pris sur moi la responsabilité pour tout le régime était-ce vraiment une répudiation ou une autre forme d'aveuglement ?

pause

Casalis  Je vous tiens pour le plus condamnable car vous êtes le plus intelligent

Speer  En quoi l'intelligence peut-elle être un crime ?

Casalis  Quand vous avez la première fois adhéré au parti de Hitler vous auriez pu déceler qu'il proclamait l'expansion du Reich que c'était un antisémite de la pire espèce ne pas avoir perçu ce qu'il incarnait était déjà criminel

Speer  Ma décision d'adhérer au parti hitlérien n'avait rien de spectaculaire j'entendais Hitler prendre la parole et j'étais ému il ne s'est rien passé d'extraordinaire 

Casalis Vous êtes responsable d'avoir participé à l'extension d'une guerre atroce quand vous avez la première fois adhéré au Parti votre culpabilité était aussi grave que le travail que vous avez sur la fin accompli pour Hitler

Speer  Hitler aurait été ravi de m'avoir pour défenseur l'atmosphère affective qui a suscité mes auto-accusations était nazie de part en part je ne compte pas seule compte ma culpabilité

Casalis  Vous êtes un homme doué de facilités exceptionnelles tellement exceptionnelles que vos pensées aussi bien je le crains que vos actes deviennent parfois faciles il vous faut renoncer à tout ce qui est facile la vie de Spandau convient peut-être idéalement à la tâche qui vous attend

pause

Speer  J'ai fait un feu dans le jardin aujourd'hui pour brûler des feuilles j'ai plongé mon regard dans les flammes ne sachant plus si je voulais toujours la liberté je me suis vu tel un moine vivant au Moyen Âge la cour de la prison en guise de cloître

pause

Le temps peut tomber dans l'oubli la perspective de passer ici le restant de mes jours ne m'effraie plus une telle pensée s'assortit parfois d'une forme de paix est-ce là de la faiblesse ou de la résignation ?

Casalis  La question n'est pas de saisir le destin à la gorge mais de se placer de son plein gré entre ses mains

Speer  Beethoven

Casalis  Oui

Speer  Vous devriez arrêter de citer des Allemands

                                                                      Daniel Keene (La Marche de l'Architecte), 1998

the architect's walk - michael smetanin
00:00 / 00:00