La poule est un animal à cuire. C'est pour ça qu'on lui coupe la tête. La poule pond des oeufs qui deviennent des poussins qui deviennent des poules. Il y en a des marrons, des blanches, des grises et des noires qu'on peut appeler cocottes. Quand une poule est mouillée, on dit que c'est quelqu'un qui a peur de l'eau. Quand on voit une femme dans la rue, on lui dit : " Poulette, viens ma poulette ! " Avec les pieds des poules, on fait des costumes pied-de-poule.

 

Le merluchon est grand comme un plat. Il est plutôt ovale, il a des écailles et des nageoires qui lui servent à zigzaguer. Il est surtout connu pour être bouilli et avec de la mayonnaise. Le merluchon s’attrape à la pêche, il mange de tout et de rien, comme des asticots par exemple. Il est très entouré d’animaux comme lui et son pire ennemi c’est le pêcheur c’est le pêcheur. Mais les hommes-grenouilles, quand ils rencontrent un merluchon, ils le caressent et ils le regardent et ils le laissent tranquilles. On dit aussi « merlan » ou « mermichon »

L’homme descend du singe. D’abord c’était des grands hommes qui vivaient dans des casernes. L’homme préhistorique s’est mis en singe, après en gorille, après en homme avec des peaux de bêtes, après en homme avec des costumes ou en tous les jours. Quand ils sont méchants, ils sont enfermés et ils mangent des cacahuètes et des bananes. Ils parlent avec les mains et sont tellement intelligents qu’ils ont quatre pieds. Il y en a qui pourraient être humains s’ils étaient bien instruits. Pour avoir des enfants ils font comme l’homme et la femme : ils réfléchissent et ils vont dans un endroit, la nuit, sous une pierre, ils se mettent à plat ventre et ils attaquent. Quand ils sont trop vieux ils arrêtent.

Le serpent n’est pas un animal facile. S’il est dangereux c’est parce que l’on va dans les bois. Il faut mettre soit des tennis avec des socquettes, soit des bottillons, parce que s’il s’entoure autour de ta jambe, il t’étouffe. Les serpents, il faut les massacrer avec des coups de bois. Il se nourrit de sang, mais comme il ne trouve pas quelqu’un à piquer tous les jours, il mange un insecte, une souris ou un oiseau. La plupart des serpents sont grands comme des poutres. Il y a des serpents qui mesurent jusqu’à quarante-deux mètres, comme le bic par exemple. Avec la peau de serpent , on fait des montures pour les lunettes.

« Des moutons, il y en a des grands et des moyens. Il y a le patron qui fait arrêter les voitures pour que les moutons puissent passer dans les prés et le soir, il fait pareil, il les ramène dans la propriété parce qu’il aime les moutons. Ils tondent les moutons pour de la laine. Après ils enlèvent la peau et ils tapent dessus avec un bâton pour que ça devienne sec. Le mouton est petit blanc, il est grand comme quelqu’un assis. La maladie du mouton c’est le méchoui. Chez les arabes c’est pendant le maramdam qu’ils chassent le mouton et dans la nuit ils le mangent avec du raisin sec. Les moutons ça s’appelle les brebis .

« Bestiaire », Collectif « Auteurs » Sous la direction de Thierry Lahontâa (La Fermes des Coteaux, 1992)

still loving you zootropiste (cover) - pascal comelade
00:00 / 00:00