Un blog, un vrai... C'est un peu l'impression que donne à voir ce spectacle désopilant : Bernard Blancan, comédien (une esoèce palmée), a voulu parler de lui en anthropologue. Su le plateau, ilprésente des scènes de films où il joue, qu'il décodera au fur et à mesure avec une férocité hilarante. Il s'expose ainsi en miroir, à la fois metteur en scène et spectateur de lui-même. L'acteur a associé à ces faits et gestes Renaud Cojo. Un fantastique idée.

Céline Musseau (Sud Ouest, Février 07)


Des cinq comédiens ayant reçu le Prix d'Interprétation au dernier festival de Cannes pour le film Indigènes, Bernard Blancan est peut-être celui dont le nom est moins connu du grand-public. Et pourtant, la qualité de son parcours et l'excellence de son spectacle "Bernard Blancan Enfin Disponible"n'est pas à prouver.

(Bordeaux Magazine, Février 07)